Concours d’éloges paradoxaux 1ère – Spécialité humanités, littérature et philosophie

Pour clore un semestre consacré à l’art de la parole, à son autorité et à sa force séductrice, nos élèves de la spécialité Humanités, littérature et philosophie ont rivalisé d’éloquence lors du concours d’éloges paradoxaux qui s’est déroulé à l’Institution Lamartine, devant un jury de cinq professeurs.

Exercice difficile puisqu’il s’agissait de mettre en doute l’opinion commune afin d’explorer le champ des pensées inattendues…

Bravo à Margaux Pochoy qui a remporté cette première édition avec son éloge paradoxal du mensonge. Les qualités de sa prestation ont conquis le jury : rigueur argumentative,  clarté du propos, force de conviction, qualité de l’élocution et maîtrise du langage non-verbal.

Les commentaires sont fermés