Izieu : visite du musée-mémorial

Ce mercredi 12 février, les élèves de troisième de l’Institution Lamartine se sont rendus à la maison d’Izieu, le musée-mémorial des enfants juifs exterminés. Cette sortie a été organisée pour sensibiliser les adolescents aux crimes contre l’humanité, renforcer leurs cours d’histoire et également ouvrir le projet de leur EPI français-histoire axé sur le thème de l’Homme au pouvoir et l’Homme face au pouvoir. Durant la Seconde Guerre mondiale, la maison d’Izieu a accueilli de 1943 à 1944 une colonie d’enfants juifs sauvés des camps d’internement du régime de Vichy, dirigée par Sabine et Miron Zlatin, des résistants juifs. Les 44 enfants de la colonie ainsi que 7 éducateurs ont été raflés par deux officiers de la Gestapo et des soldats de la Weichmart le 6 avril 1944 et déportés au centre de mise à mort d’Auschwitz.

Découpée en trois parties, le contexte historique, le crime contre l’humanité et la visite de la maison, la découverte de cette partie de l’histoire a été un réel plaisir mais également un moment chargé d’émotion, autant pour les élèves que pour les enseignants qui les accompagnaient.

« J’ai beaucoup aimé cette visite, rapporte un élève, c’était poignant de passer sur les dalles où ont marché les soldats nazis le jour de la rafle, et aussi d’écouter le témoignage de parents lors du procès de Klaus Barbie ».

En effet, tout au long de la visite, les troisièmes ont pu lire des lettres écrites de la main des enfants d’Izieu, admirer leurs dessins et également écouter le témoignage émouvant qu’a prononcé Ita-Rose Halaunbrenner, la mère de deux petites filles de la colonie d’Izieu, lors du procès du criminel nazi Klaus Barbie, le chef de la Gestapo de Lyon et responsable de la rafle d’Izieu.

Cette demi-journée de visite a donc été très enrichissante. Le seul et unique défaut de cette sortie reste sa durée ; en effet, certains élèves auraient voulu rester plus longtemps dans ce mémorial chargé d’histoire et de souvenirs.

Amandine Bocken – classe de 3° Jaune

Les commentaires sont fermés