Parents : découvrez notre projet

A Belley, capitale du Bugey, à l’extrême sud du Jura et aux portes de la Savoie, notre établissement existe depuis plus de deux siècles et demi.
Longtemps dirigé par des religieux, le collège, classé monument historique, doit son nom au poète et homme politique Alphonse de Lamartine qui y fit ses études durant quatre années.

D’autres personnalités comme le docteur Récamier, le scientifique Maurice Ponte furent également élèves dans ces murs.

Depuis 1987, dirigé par des laïcs et actuellement établissement privé d’enseignement catholique sous contrat d’association avec l’état, il se compose d’un collège, d’un lycée d’enseignement général, technologique et professionnel.

Tous les personnels travaillent ensemble régulièrement à la mise en œuvre du projet d’établissement qui se décline en cinq axes :

• donner du sens aux savoirs pour que les élèves comprennent le lien entre les apprentissages scolaires et 1a vie active,

• accompagner chaque élève en tenant compte de sa spécificité (unicité, personnalité…),

• situer l’élève dans son environnement dans le but de favoriser sa curiosité et d’en faire un citoyen responsable,

• intégrer la culture à l’école pour éveiller la curiosité et la créativité de l’élève,

• cultiver la dimension spirituelle : découvrir sa richesse intérieure afin de mieux comprendre l’autre et respecter les différences.

DONNER DU SENS AUX SAVOIRS

1. Des convictions :

• un contrat d’engagement est nécessaire entre l’établissement, l’équipe pédagogique, l’élève et ses parents pour favoriser la réussite,
• l’établissement offre un cadre favorable au travail,
• l’enseignant apporte savoir, savoir-faire et évalue les compétences. Il aide l’élève à construire sa réflexion, sa démarche intellectuelle,
• l’élève s’engage à acquérir les connaissances, à respecter les objectifs et les consignes,

2. Des objectifs à atteindre :
• rendre l’élève capable de réinvestir, de mettre en application les connaissances et les méthodes,
• inscrire l’investissement personnel dans la perspective des examens, de l’orientation professionnelle et de l’acquisition d’une culture générale,
• donner du sens à un travail demandé pour motiver.

3. Des actions à entreprendre :
• transmettre des notions fondamentales (sans oublier interdisciplinarité et interventions extérieures),
• rappeler les objectifs du cours pour en faciliter la compréhension et l’assimilation,
• équilibrer et confronter l’enseignement théorique et la mise en situation concrète.

ACCOMPAGNER L’ELEVE

1. Des convictions :
Il nous paraît important :
• de donner à l’enfant des repères éducatifs,
• de tenir compte de la personnalité de chaque jeune pour l’aider au mieux tout au long de sa scolarité.

2. Des objectifs à atteindre :
Il est alors nécessaire :
• d’accompagner plus particulièrement les internes et les nouveaux arrivants
• d’encourager chacun à progresser,
• de maintenir les exigences de travail et comportement.

3. Des actions à entreprendre :
• Maintenir les aides sous forme de soutien dans certaines classes et des monitorats.
• Proposer des entraînements réguliers : devoirs surveillés, examens blancs.

SITUER L’ELEVE DANS SON ENVIRONNEMENT

1. Situer l’élève dans son environnement scolaire :
A Lamartine, tout est fait pour que l’élève se sente en confiance et encadré dans le lieu où il étudie. Des objectifs sont à poursuivre :
• pouvoir lui fournir des repères dans sa salle de classe et dans sa chambre s’il est interne,
• offrir un cadre rassurant et convivial. Toute l’équipe éducative est vigilante à toute forme de danger pour les élèves (racket, drogue, maltraitance…) pour un repérage et un signalement si besoin. Tous les acteurs de la vie éducative sont en lien afin de permettre un bon suivi des élèves.

2. Situer l’élève dans son environnement local :
Nos élèves sont des représentants de Lamartine à l’extérieur et des acteurs de la vie locale :
• responsabiliser les élèves et les aider à devenir des citoyens responsables de leurs actes.
• leur faire rencontrer le monde professionnel qui les entoure (rencontre de professionnels de secteurs variés, stages, visites d’entreprise).

3. Situer l’élève dans son environnement mondial :
Ouvrir l’esprit à d’autres cultures et d’autres modes de vie :
• organiser des échanges avec d’autres pays,
• ouvrir l’élève à l’Europe en favorisant la découverte de valeurs communes,
• renforcer la pratique linguistique des élèves.

INTEGRER LA CULTURE A L’ECOLE

1. Des convictions :
Nos élèves, futurs acteurs dans la société, doivent se nourrir de la culture passée et présente pour construire leur avenir.

2. Des objectifs à atteindre :
Ils s’organisent autour de deux pôles :
• d’une part, ouverture à l’extérieur sur toutes les formes culturelles (cinéma, théâtre, ouverture aux cultures étrangères et religieuses, arts ),
• d’autre part, accueillir la culture avec toute sa variété dans l’enceinte de l’établissement (intervenants, expression artistique d’élèves volontaires, expositions temporaires).

3. Des actions à entreprendre :
Pour chaque niveau de classe, différentes activités associant plusieurs matières (interdisciplinarité) sont proposées tout au long de l’année.

CULTIVER LA DIMENSION SPIRITUELLE

1. Des convictions :
Le caractère spécifique de notre établissement catholique engendre d’ouvrir et de cultiver une dimension spirituelle pour tous et à tous les niveaux.

2. Des objectifs à atteindre :
• donner l’occasion aux jeunes de réfléchir à l’aide de témoignages, de conférences sur des thèmes d’actualité, de textes ou de séances de culture religieuse,
• amener à participer à une action de solidarité,
• proposer des temps de catéchèse aux jeunes qui le souhaitent, baptisés ou non,
• tendre à ce que les relations humaines dans l’établissement soient imprégnées d’un esprit évangélique,
• impliquer les parents dans la pastorale.

3. Des actions à entreprendre :
Proposer :
• des temps d’échanges, des interventions, des temps de célébrations ouverts à tous,
• des sorties spécifiques pour les jeunes de la catéchèse.

Les commentaires sont fermés